Ce que nous avons appris du Dir iddik Summit

13 décembre 2018

Synergie Média collabore depuis 18 mois avec inwi dans le cadre de “Dir iddik”, projet RSE de l’opérateur télécom, et s’occupe de la relation avec les associations, la gestion du site web et les opérations de terrain.

Dir iddik Summit 01

Ce mois de décembre a donc été l’occasion de clôturer une belle année marquée par une nouvelle dynamique, une augmentation sensible du nombre d’associations partenaires et 3 “Temps Forts” dont l’impact et la symbolique étaient porteurs d’espoir. Pour ceux que ne le savent pas, “Dir iddik Summit” est une compétition qui récompense les associations, les volontaires et les actions les plus marquantes de l’année. C’est également une journée sous le thème du volontariat avec des conférences, des ateliers de formation et des panels de discussion, suivie d’une cérémonie de remise des trophées à laquelle étaient conviés artistes et représentants de la société civile.

Un événement riche en enseignements, que nous pouvons résumer comme suit :

1. Une société civile prometteuse

Faute d’avoir un tissu associatif soudé qui collabore et monte des projets à fort impact social et économique, les associations et les bénévoles qui ont participé à cette première édition ont fait preuve d’engagement et de disponibilité. Ils ont animé les panels de discussion, participé aux ateliers et profité de toutes les activités programmées durant la journée. Ils ont également énuméré les principaux obstacles qu’ils rencontrent au quotidien, ainsi que les limites et incohérences légales et juridiques qui entravent leur chemin, et n’ont pas hésité à pointer du doigt les vraies problématiques qui les empêchent de jouer leur rôle de partenaire de l’exécutif, voir de contre-pouvoir.

Nous savons qu’à l’avenir nous pouvons compter sur vous tous !

2. La jeunesse, force dormante du pays

Rachid El Ouali, grande star de l’événement et parrain de Dir iddik, a été ému par la forte présence de jeunes venus, tôt le matin, de villes aussi éloignées que Tanger, Ouarzazate, Taroudant ou Agadir, et qui sont repartis le soir même pour reprendre leur travail ou leur études, le lendemain à la première heure. Plus de 90% de l’audience avait moins de 30 ans et brisait l’image caricaturale que le grand public se fait habituellement du jeune marocain défaitiste et autodestructeur.

Bravo à vous tous ! Vous étiez également les stars de cet événement.

3. La positive-attitude est contagieuse

Les grands rassemblements portent toujours une part de doute sur leur bon déroulement, tant au niveau de la participation qu’à celui de la sécurité. Les participants au Dir iddik Summit, dont beaucoup sont issus de classes sociales modestes, et qui viennent de petites villes, de la périphérie de Casablanca et des zones rurales, ont fait honneur à la jeunesse marocaine. Ils ont célébré une année de dure labeur, chanté, dansé, pris des photos et embrasé leurs communautés sur les réseaux sociaux.

Merci d’être aussi positifs et à la prochaine édition !

Par: Mehdi Reghai - Cofondateur et Responsable de Communication

Pour continuer notre discussion, nous vous invitons à laisser vos commentaires et poser vos questions sur notre page Facebook officielle.

Votre opinion nous importe

Prenez contact

Nous sommes une équipe très joignable. Pour échanger avec nous, un email, un coup de fil ou une simple visite de courtoisie suffit amplement.

  • contact@synergie-media.com
  • +212 (0) 5 28 23 21 91
  • N°9 Immeuble Burj Agadir - Rue Cadi Ayyad
    Agadir, Maroc

Faites le premier pas

Nous sommes disposés à discuter avec vous, partager notre expérience, vous fournir un devis ou tout simplement vous orienter. N’hésitez surtout pas à nous envoyer un message !

Envoyer un email